Clan Sombrecoeur Index du Forum
 
 
 
Clan Sombrecoeur Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

L'archer et le fusiller

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Clan Sombrecoeur Index du Forum -> Camp de base (RP) -> Archives sombrecoeur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Vigdis Ashdown


Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2011
Messages: 114
Race: Worgen
Chasseur
Guilde: Clan Sombrecoeur

MessagePosté le: Ven 9 Sep - 11:29 (2011)    Sujet du message: L'archer et le fusiller Répondre en citant

L'ARCHER


     


Un archer est donc une personne tirant à l'arc, il a la possibilité d'enflammer ses flèches pour incendier les structures en bois.
L'arc est encore considéré par beaucoup comme une arme de pleutre, l'attaque n'est pas au corps à corps et est souvent inévitable dans la mêlée, la contre attaque n'est pas possible de suite, l'archer étant "caché" dans les arrières lignes.
Cependant l'arc a beaucoup de qualité, il se recharge facilement et rapidement, la cadence d'un bon archer est impressionnante, c'est donc une arme à distance simple mais efficace.
il existe plusieurs types d'arcs.



La flèche :

La flèche va de paire avec l'arc. Une flèche est tout simplement constituée d'un fût en bois en frêne ou hêtre, d'une encoche taillée, d'une pointe forgée, et de trois plumes d'oie fixées sur le fût par un fil, nommé ligature. Ces plumes sont attachées triangulairement de façon à se situer à la même distance les unes des autres.
(stele = fût; shaftment = empenne ou empennage; nock = encoche; insert = pièce de corne ou d'une autre matière pour renforcer l'encoche)
 
    

 
    
     

Le fût idéal doit avoir une bonne rigidité pour encaisser la puissance de l’arc (sachant que celle-ci se situe au moyen âge entre 100 et 150 livres, 180 pour les plus puissants et 80 pour les plus faibles), et souplesse pour éviter de casser à l’arrivée. Le charme, le frêne (certains chênes) sont les meilleurs bois pour allier résistance, légèreté et souplesse. Le meilleur reste le frêne en particulier pour la guerre.

Les archers utilisent différentes encoches dans une bataille; cela permet à l'ennemi de ne pouvoir ni tirer, ni renvoyer les projectiles qu'ils reçoivent, voire même de trancher leur corde en encochant la flèche (C). L'encoche est souvent taillée dans le bois du fût, renforcée par un insert de cuir ou de corne. Une encoche grande et profonde convient bien pour la guerre car elle est meilleure au toucher pour encocher très vite pendant chaque volée, une petite encoche peu profonde est meilleure sur le champ de tir car elle procure un meilleur lâcher.


 
    



Avec ceci l'archer a accès à plusieurs types de pointes.


La percemaille, ou passadoux, on dit que l'ennemi ne peut sentir la flèche le transpercer d’où son nom de passadoux largement utilisée contre la maille la particularité de cette pointe est qu'elle n'est qu’emmanchée dans le fût. Ainsi quand l'ennemi tente de retirer la flèche, la pointe reste dans la chair augmentant le risque d'infection et de mortalité, il se passait la même chose si la flèche rencontrait un obstacle, l'ennemi récupérant la flèche se retrouvait avec un bout de bois, impossible à tirer avec.


La percearmure, même utilité que pour celle au dessus, mais contre des armures en plaque. Ces pointes seront utilisé pour les arbalétriers aussi.


La barbule, ou barbillon, on dit qu'une flèche avec une barbule blesse trois fois, la première fois en pénétrant dans les chairs, la seconde fois en se déplaçant, la pointe comme le perce maille se détachant de la flèche continue de déchirer la chair, la troisième fois quand on la retire, le seul moyen est de la faire sortir de l'autre coté du corps. Pour cela il existe un instrument de chirurgie composé d'un tube d'un diamètre légèrement supérieur au fut de la flèche munit a l'intérieur d'un piston, on coupe le fut au ras de la blessure on enfile le tube jusqu'à la douille de la flèche et avec le piston on poussait la pointe de l'autre côté, autant dire que seul un chirurgien expérimenté peut pratiquer ce genre d'intervention.


Le coupe jarret, sa lame en forme de hache est faite pour trancher sans pénétration, elle sert surtout a blesser douloureusement les chevaux, ou sur toutes autre partie du corps non protégé, cependant ce n'est pas une pointe faites pour tuer.


Le coupe amarre ou coupe tendon, cette pointe, malgré son nom est juste impossible a utiliser pour couper les cordages des navires, elle sert plus à déchirer les voiles ou, comme le coupe jarret à infliger de larges blessures sans tuer l'ennemi, plus utilisé donc contre les chevaux pour semer la zizanie dans la cavalerie adverse.


La pointe incendiaire, elle sert à enflammer la cible, une étoffe imbibée d'un produit inflammable (poix ou huile) est placé entre les quatre branche, la petite pointe permet à la fléché de se ficher. Une fois tiré la pointe se compresse et amène l'étoffe au contact de la cible. Elle peut servir d'arme bactériologique, il suffit de remplacer l'étoffe par de la nourriture ou autre chose de contaminé avant de tirer.



Le chausse trape, a utiliser sur le champs de bataille, je vous laisse imaginer ce que cette petite chose fait si un fantassin marche dessus, il en existe de plus gros afin de se planter des les sabots des chevaux.





     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     


Dernière édition par Vigdis Ashdown le Ven 9 Sep - 11:45 (2011); édité 4 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 9 Sep - 11:29 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Vigdis Ashdown


Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2011
Messages: 114
Race: Worgen
Chasseur
Guilde: Clan Sombrecoeur

MessagePosté le: Ven 9 Sep - 11:33 (2011)    Sujet du message: L'archer et le fusiller Répondre en citant

LE FUSILLER OU ARQUEBUSIER


Le fusiller est donc le soldat utilisant un fusil comme arme à distance pour le combat. Cette arme est plus puissante que l'arc mais plus bruyante et couteuse. Autant dire que pour passer inaperçu, il vaut mieux oublier cette arme. Le Fusil est une arme pourvut d'un canon long et d'une crosse d'épaule, à l'origine ce terme désignait une petite pièce de métal destinée à produire des étincelles en frappant une pierre de silex destiné à mettre le feu au poudre des arquebuse, au fil du temps il finit par désigné l'arme toute entière.

Le fusiller peut utiliser une "fourchette" ou fourquin, sorte de long bâton pour poser son arme dessus afin d'avoir plus de stabilité et de pouvoir ainsi mieux viser et tirer.


Les différents fusils :
     

Les fusils à poudre :

Les fusils les plus commun, cependant il y a beaucoup de risque, cette arme devient dangereuse pour son utilisateur s'il ne suit pas les règles élémentaire de sécurité.

Il faut que l'utilisateur protège ses yeux ou son visage des différentes projection de l'arme, fumée ou résidu non brulé.

Les résidus et la suie encrassent rapidement l'arme, il faut donc la nettoyer souvent sous peine de boucher l'arme et de la faire exploser.

Cependant le risque premier et de se faire arracher une main pour l'utilisateur maladroit si sa poudre s'embrase par malchance, il faut donc l'utiliser avec beaucoup de soin et la garder bien à l'écart dans un conteneur adapté connu sous le nom de poire ou corne à poudre (voir image plus bas à gauche), le mieux étant cependant pour les novices il existe des doses de poudre empaqueté (voir image en bas à droite) pour plus de sécurité car ainsi si le sachet prend feu ce n'est qu'une petite partie de la poudre qui explose et non toute celle ci.


     

Afin de mettre le feu au poudre, et donc de pouvoir tirer, il faut créer une étincelle qui va enflammer le tout. Il en existe plusieurs type.


Les deux premier sont à silex, un silex est placé au niveau du chien et vient frapper une autre pièce pour créer une étincelle et donc allumer la poudre. Elles sont appelés des platines à silex. Ils sont utilisé avec des fusils se chargeant par la gueule.

  


Le troisième type est lui sans silex, utilisant un système de percussion d’où son nom, platine à percussion. Il est utilisé avec des fusil se chargeant par la culasse pour les plus développé, par la gueule pour les autres.

 


Les fusils à cartouches :

Plus onéreux, et surtout plus avancé, ces fusils sont souvent gilnéen ou nain. Ces fusils se rechargent par la culasse grâce à un système de canon basculant. Il n'y a pas d'utilisation de poudre, mais de cartouche ce qui est moins dangereux pour l'utilisateur, il suffit de placer les cartouches, tirer, les retirer pour en mettre de nouvelle, le tir est donc beaucoup plus rapide grâce à une recharge moins lente que le fusil à poudre.

   
     






  

     
     
     
     
      
      
       
       


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:08 (2018)    Sujet du message: L'archer et le fusiller

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Clan Sombrecoeur Index du Forum -> Camp de base (RP) -> Archives sombrecoeur Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com