Clan Sombrecoeur Index du Forum
 
 
 
Clan Sombrecoeur Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Le leur rendre bien

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Clan Sombrecoeur Index du Forum -> Camp de base (RP) -> Archives sombrecoeur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Trynos Sombrecoeur


Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2010
Messages: 259
Race: Humain
Guerrier Forgeron Joaillerie
Guilde: Clan Sombrecoeur

MessagePosté le: Mer 10 Nov - 10:41 (2010)    Sujet du message: Le leur rendre bien Répondre en citant

L'on le disait souvent arrogant, souvent trop jeune pour mener à bout quoi que ce soit, mais à ce moment il s'en fichait totalement. Il est vrai que le jeune garçon démuni face au Seigneur aux Maleterres d'il y a quelques mois a été remplacé par un Guerrier et Sombrecoeur "accompli". Et c'est à la première lueur du jour que la troupe de dix cavaliers quittait Sanguynar et il était bien entendu le plus jeune de la troupe, alors qu'il était en tête de cette "expédition". Les évènements récents à la Colonie le mettaient souvent dans une rage folle, qu'il peinait à conserver au fond de ses entrailles... Il fuyait en quelques sortes ses soucis mineurs pour s'en retourner à l'essentiel : Les Reprouvés.

La chevauchée lourde, des hommes et chevaux, tous recouverts de plaque épaisse, la discrétion n'était pas au rendez-vous, il en est certain et quelques invités en ont rapidement été attirés. Le premier combat engagé par les Guerriers Sombrecoeurs fut tout aussi bref que victorieux. Des éclaireurs trop étonnés que les "vivants" sortent aussi ouvertement de leurs murs, ils s'étaient figés en plein milieu de la route, leur gueules cadavériques grandes ouvertes et les yeux brillants de non-vie écarquillés lorsque la troupe lourde les écrasa sous ses sabots ne laissant que deux dépouilles non animées derrière elle.

La confiance gonflait leurs coeurs lorsque les premiers campements daignèrent de se présenter à leur vue. Dans un lourd cri de guerre que le jeune Chevalier avait lancé la charge vers l'un d'eux, l'agitation reprouvée était déjà à son comble et l'effet de surprise pouvait se faire oublier, mais finalement là n'était pas le but, c'était plus un but d'impressionner et ça marchait pour le moment plutôt bien. Effectivement équipés aux déplacements rapides et non à des défenses, le camp reprouvé était prit de panique, si seulement ces morts-vivants pouvaient encore ressentir ce sentiment, mais leur organisation et leur sûreté d'eux avait disparu dans tous les cas. Les deux cavaliers écrasaient tout sur leur passage, les lames sifflaient, les reprouvés criaient et il n'y avait que le jeune Sombrecoeur pour percer tout ce brouhaha de son cri puissant qui n'en donnait que force et envie de combattre aux soldats à ses côtés. C'est presque de trop simple que la petite troupe mit feu à toute cette sottise pour continuer encore et toujours vers le Nord et que les murmures courent, les Sombrecoeurs les attaquent.

Comme prévu, le diner fut pauvre, Pelindar refusait aux hommes d'allumer un feu dans la nuit pour cuisiner ou se réchauffer, trop facilement repérable par les ordures mortes-vivantes, non, il mangeraient tous chaud au petit matin au besoin, avant de lever le camp. C'était dur pour les hommes, tout autant que pour le jeune guerrier de ne pas crier la victoire haut et fort, en rire avec ses compagnons, partager un bon repas chaud autours d'un feu et relater les faits en arrachant chacun sa part héroïque au récit. Alors ils mangèrent leur pain en silence, burent un peu d'eau à leurs gourdes et une partie prit place en tant que veilleurs, durant que d'autres prenaient repos, de nouvelles victoires les attendaient dès l'aube.

_________________
[Palidia] chuchote : Jsuis soumise tkt


Revenir en haut
MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Mer 10 Nov - 10:41 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Trynos Sombrecoeur


Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2010
Messages: 259
Race: Humain
Guerrier Forgeron Joaillerie
Guilde: Clan Sombrecoeur

MessagePosté le: Jeu 11 Nov - 22:18 (2010)    Sujet du message: Le leur rendre bien Répondre en citant

Goûter de la bonne chair grillée... Franchement, il n'y a rien de meilleur que la viande. Je suis à mon deuxième jour d'expédition et je retrouve peu à peu mes esprits. La guerre est un si vaste mot que je ne sais pas si j'ai la force de ma pensée pour le retranscrire. Dans tous les cas au moins, je vais écrire à Dame Liena, sa colère froide m'a laissé quelques traces alors autant en avoir le coeur net.

Palidia est bien plus douée que moi pour les courriers, sa fièvre n'a pas cessé mais je ne dois pas occuper mon esprit pas des choses qui pourraient faire défaillir ma détermination. Je suis un Sombrecoeur, je suis né en portant ce nom et je ferais tout pour lui rendre la fierté et l'honneur qu'il mérite.

Et aujourd'hui encore nous avons écrasé plusieurs campements, comme hier, les journées s'enfilent rapidement et les faits sont si monotones que mes paupières se fermeraient presque durant nos charges, mais non, je dois mener mes hommes et percer les chairs mortes de notre cri de Guerre.

Je suis un Sombrecoeur.
_________________
[Palidia] chuchote : Jsuis soumise tkt


Revenir en haut
MSN Skype
Trynos Sombrecoeur


Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2010
Messages: 259
Race: Humain
Guerrier Forgeron Joaillerie
Guilde: Clan Sombrecoeur

MessagePosté le: Jeu 11 Nov - 22:19 (2010)    Sujet du message: Le leur rendre bien Répondre en citant

La nuit n'était jamais sûre dans la forêt, les Reprouvés d'une avaient un fort odorat et une bonne vue malgré la mort, le feu et la nourriture cuite étaient donc déconseillés. Mais il n'y avait pas que ça : Les Worgens. Sauvages et sans contrôle ceux-ci diversaient leur rage sur les premiers venus, peu importe la race, peu importe des couleurs, ils attaquaient et tuaient sans pitié. Et si le flair des reprouvés était redoutable, le leur était bien meilleur.


Et ce cri de bête avait percé l'air, à l'affut les dix guerriers Sombrecoeurs s'étaient redressés, formant un cercle net autours de leurs affaires disposées au milieu. Le souffle bas et les armes au clair, ils fixaient la pénombre qui se présentaient à eux et les silhouettes attendues ne se firent pas prier. Une quinzaine de bêtes à la fourrure noire avait bondi sur les Sombrecoeurs. Certaines aussi tôt empalées d'autres fracassant leurs ongles rédoutables sur la plaque et faisant crisser leur dents contre les armures s'attaquaient aux moins vifs. Pelindar ne se faisant plus discret et c'est son cri de rage, son cri à glacer les tripes de l'ennemi et donner de la force à ses troupes, avait percé l'air.


Chance ou pas, mais aucun reprouvé n'avait montré le bout de son nez à l'issue du combat et des derniers grognements s'effaçaient dans des gargouillies incomprehensibles après que les lames guerrières venaient décapiter les monstres survivants.


Pelindar regardait simplement autours de lui, respirant pour se calmer, pour reprendre les esprits de son incontrolable et redoutable rage. Il fixait les hommes un à un, soulagé de voir que les dix étaient encore tous débout et avec bien peu de blessures. Une rapide discussion, quelques sourires, des trophées furent ramassés et c'était de nouveau le repos, à tour de rôle pour chacun.

_________________
[Palidia] chuchote : Jsuis soumise tkt


Revenir en haut
MSN Skype
Trynos Sombrecoeur


Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2010
Messages: 259
Race: Humain
Guerrier Forgeron Joaillerie
Guilde: Clan Sombrecoeur

MessagePosté le: Jeu 11 Nov - 22:35 (2010)    Sujet du message: Le leur rendre bien Répondre en citant

Nous sommes à la frontière de Tirisfal, j'ai reçu plusieurs visites durant ces deux jours, pour commencer Jézabel Nedal. Je me souviens encore de notre première rencontre à Hurlevent, l'on avait commencé à discuter ensemble juste par pur ennuie. Une discussion qui a pris bien plus d'ampleur avec le temps... Et je me rends bien compte que je souris en pensant à elle, bien que j'ai été plusieurs fois stupide et indécis avec elle. Je n'aime pas faire de peine aux gens que j'apprécie et j'espère que je pourrais me racheter. Mais je m'égare encore dans des pensées trop profondes qui me laissent trop loin de mon objectif... Avec sa visite, la journée a presque été calme comme par magie, j'avais laissé les hommes prendre un peu de repos avant de se lancer vers Tirisfal.

Le jour second, c'est la visite de Farley que je me suis surpris à recevoir. Elle m'a raconté plusieurs choses qui m'ont laissé pantois, surtout au sujet de mon oncle Darnat. Je le respecte mais je n'apprécie pas que l'on me fasse entrer dans des mensonges, sans m'avertir d'autant plus. Quelles sont ces manières ? Croit-il que je suis déjà mort et qu'il peut raconter ce qu'il veut à mon sujet ? Bref, Farley voulait venir avec nous en renforts, mais je lui ai fait comprendre que c'est impossible. Il est vrai que je l'apprécie et que je connais sa juste valeur au combat et c'est justement la cause de mon refus. Perdre une telle guerrière dans une mission sans espoir qui est la mienne vaut trop cher. Elle semblait peinée et abattue lorsque j'ai refusé, mais je suis certain qu'elle a compris le fond de ma pensée. C'est une agréable personne, il ne faut pas qu'elle se laisse abattre. Le départ est prêt, il faudrait cesser de rêvasser. Voilà la route du Roi, les murailles de Lordaeron-city. La frontière.
_________________
[Palidia] chuchote : Jsuis soumise tkt


Revenir en haut
MSN Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:46 (2017)    Sujet du message: Le leur rendre bien

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Clan Sombrecoeur Index du Forum -> Camp de base (RP) -> Archives sombrecoeur Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com