Clan Sombrecoeur Index du Forum
 
 
 
Clan Sombrecoeur Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Les Lueurs d'un homme

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Clan Sombrecoeur Index du Forum -> Camp de base (RP) -> Archives sombrecoeur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Darnat Sombrecoeur
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2009
Messages: 5 901
Race: Humain
Guerrier Mineur Forgeron
Guilde: Clan Sombrecoeur

MessagePosté le: Lun 21 Avr - 13:27 (2014)    Sujet du message: Les Lueurs d'un homme Répondre en citant

Citation:
« Il existe des lueurs qui ne s'éteignent jamais vraiment. Les Étoiles. Les Lunes. Le Soleil. Parmi les cultures d'Azeroth, nombre sont celles à avoir construit un culte autour de ces points les baignant de lumière dans leur vie de tous les jours. Nous autres, humains, nains ou hauts-elfes ; préférons à celles-ci les vertus de nos espèces et toute la symbolique que peut représenter la Lumière. Honneur. Loyauté. Ténacité. Ce sont ces valeurs qui m'ont amené à ce moment fatidique. »

Il ré-ouvre les yeux. Qui est-il ? Un soldat, parmi tant d'autres. Un anonyme dont l'histoire oubliera le nom, et à la mort duquel il ne restera qu'une veuve et deux petites filles aux boucles aussi blondes que celles de leur tendre mère. Le souffle du soldat a la lourdeur d'une brume, alors que sa gorge lui fait souffrir le martyr, au même titre que ses poumons semblant hurler à chaque bouffée de cet air gelé mille fois maudit d'Alterac. Mais il le respire, et il est même forcé de le faire à grandes bouffées pour reprendre son souffle face à l'effort de la guerre.

Son armure noir de nuit craquelle, alors que les jambières de fer se décalent pas après pas pour dessiner dans la plaine enneigée ce qui se rapproche le plus d'un cercle. Sous le plastron, la cotte de maille tinte à chaque mouvement de bras du fantassin en garde face à l'ennemi, à chaque aller et retour de sa poitrine dont le balancement est tant animé des besoins physiques liés à la fatigue qu'à la peur qui lui prend déjà les tripes bien à l'abri derrière trois couches d'armures. La glace qui s'accumule sur les gantelets craque régulièrement, tandis que le guerrier tapote de ses doigts la garde de l'épée bâtarde rappelant sans souci l'armement standard d'une Lordaeron aujourd'hui en ruines. Une épée que son propriétaire aurait préféré manier d'une main, bien à l'abri derrière le rempart d'acier qu'était son bouclier, à cet instant au sol et réduit à l'état de copeaux.

Son souffle vient former une nouvelle buée face à ses lèvres gercées, s'heurtant à l'intérieur de son casque alors que ses yeux d'une teinte bleutée voient leur attention totalement accaparée par la silhouette cadavérique qui se tient face à leur propriétaire. Pâle reflet des hommes, une silhouette ni morte, ni vivante, toute entourée de plaques, tout comme lui. Mais aucune buée ne sort d'entre ses lèvres, et les battements de sa poitrine ne sont qu'une mécanique inutile depuis la première mort du soldat réprouvé, défunt guerrier portant le pourpre comme emblème et le demi-visage brisé comme symbole.

Cela fait deux minutes qu'ils se font face. Leurs armures ébréchées, leurs boucliers manquants et leurs épées en main. Ils se tournent autour en se jaugeant, attendant que l'autre face une erreur ou laisse entrevoir une brèche dans ses défenses. Deux rescapés de patrouilles s'étant par hasard tombées dessus dans les abords d'une Alterac déchue depuis des décennies. Tous les autres sont morts, baignant dans les sang des uns, et des autres, pour ne laisser que ces deux là parmi les cadavres. Deux simples soldats, sans aucun galon, l'un du puissant empire réprouvé, l'autre des forces armées du seigneur sombrecoeur. Une lutte inégale sous tous les aspects. Une lutte sans merci. Mais l'homme ne compte pas ployer l'échine face à la mort. S'il doit y faire face, il la défiera. Brisant ce cercle parfait de neige retournée, le combattant en noir charge dans un unique cri son adversaire d'outretombe, envoyant sa lame s'entrechoquer contre l'acier de son adversaire. Son bras cherche à arracher la victoire, et sa voix insulte son adversaire décharné. Son esprit, quant à lui, achève ses murmures : « Papa vous aime, les filles. Papa vous aime. »


_________________
• Darnat Sombrecoeur, seigneur et patriarche de la famille Sombrecoeur.
• Marric Sombrecoeur, héritier de la famille Sombrecoeur.
• Velan Lerden, sergent de l'armée Sombrecoeur.
• Dathric Ancrespoir, lieutenant et paladin des Gardiens de Baradin.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 21 Avr - 13:27 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Clan Sombrecoeur Index du Forum -> Camp de base (RP) -> Archives sombrecoeur Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com