Clan Sombrecoeur Index du Forum
 
 
 
Clan Sombrecoeur Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Présentation du Clan Sombrecoeur

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Clan Sombrecoeur Index du Forum -> Ambassade -> Recrutement
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Darnat Sombrecoeur
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2009
Messages: 5 901
Race: Humain
Guerrier Mineur Forgeron
Guilde: Clan Sombrecoeur

MessagePosté le: Sam 15 Fév - 15:49 (2014)    Sujet du message: Présentation du Clan Sombrecoeur Répondre en citant


« Qu'ils souffrent comme nous avons souffert. »

Augustin Riverborn a écrit:

« Pour qu'un homme poursuive la lutte jusqu'à son accomplissement final, il doit perpétuellement se remémorer le sentier déjà parcouru tandis qu'il va de l'avant. C'est ce pourquoi les hommes bons se font si rares, car chaque pas leur est douloureux tandis qu'ils se remémorent ce qu'ils ont perdu et ce qu'ils vont perdre. Les convictions, leurs convictions, sont en tout temps remises en questions par les affres du temps et de nos congénères. C'est ainsi que chutent bien des héros qui se perdent en chemin : leurs convictions se voient tant malmenées qu'elles s'en brisent pour ne laisser de leur pauvre propriétaire qu'une coquille vide dont les épaules s'affaissent face au désespoir.

Cela fait des années que je suis les actions de celui que l'on nomme le vieux loup de Draenor, le seigneur Darnat Sombrecoeur. L'histoire de sa famille est un sujet de thèse des plus intéressants, lorsque l'on voit l'éventail de personnalités qui ont composées les différents seigneurs des familles sombrecoeur, allant du grand martyr au fourbe coléreux. J'ai étudié chacune des actions de cet homme atypique, tout comme j'ai écouté chacun des récits contant le règne d'Arkhai Sombrecoeur aux actions barbares mais nécessaires pour redresser l'échine de ses suivants et toutes les chansons dont les paroles racontent le, ma foi, court règne de Gabriel Sombrecoeur, je les aies entendues. Mais le gilnéen qui prit la place de ces lordaeronnais est plus atypique. De trois familles divisées et éparses, il en fit une seule forte et unie. D'une petite armée démoralisée à la perte de tous les bastions sombrecoeur et les lourdes pertes gilnéennes, il avait composé une troupe disciplinée entre les murs du fort de Fenris dont ont maintes et maintes fois entendu parler les réprouvés de Coursevent.

Après une victoire écrasante des réprouvés, il avait reçu sur ses épaules le poids du commandement, chargé de mener les quelques volontaires qui agissaient pour l'Alliance en Lordaeron. Ils avaient sécurisé des positions, protégé des civils, vaincu des ennemis. L'entièreté du duché d'Esteloup, terre ancestrale de la famille sombrecoeur de Lordaeron, avait été repris et réaménagé afin de permettre aux vastes armées de l'Alliance de disposer d'un port et de terres fixes d'où se lancer contre l'infâme ennemi mort-vivant et réclamer ce qui appartient de droit à ses fils et ses filles.

Une belle utopie que cette résistance de Lordaeron, pour laquelle son nom - Sombrecoeur - s'était bien effacé pour privilégier celui des terres des Menethil. Mais, la chute d'Orgrimmar et l'armistice entre la Horde et l'Alliance prouvent bien que ce rêve de reconquête et de paix totale pour les peuples de l'Alliance devra encore attendre quelques années. Pendant le voile d'hiver, un peu avant le passage à la nouvelle année, je m'étais rendu à la citadelle de monseigneur Sombrecoeur pour y retrouver quelques individus que j'avais dû quitter en allant prôner notre cause parmi les hautes-sphères nobles de Hurlevent. Malgré mon succès dérisoire, compréhensible au vu de la situation de ces nobles majoritairement déracinés, je restais persuadé qu'il y avait une chance aussi infime soit-elle que notre bon haut-roi Wrynn remonte les royaumes de l'est à l'avant de ses armées.

Pour en revenir à mes dires initiaux... Durant mon séjour, je fus convoqué par monseigneur en personne dans l'une des nombreuses pièces de sa citadelle où je le retrouva accoudé à un balcon, revêtu de sa vieille armure ébène de la fraternité du loup noir, le dos droit mais les yeux tournés vers la ville qui s'étendait sous ses prunelles brunes. « Que voyez-vous, Augustin ? » m'avait-il alors demandé. Un infime trio de secondes, c'est ce qu'il me fallut pour répondre avec toute la franchise du monde. « Votre œuvre, mon seigneur. Les victoires des fils de Lordaeron. » Pour être tout à fait honnête, j'aurais imaginé en bon écrivain qu'il afficherait le sourire du vainqueur satisfait pour poursuivre jusqu'à ce que son égo soit comblé. Mais c'est à sa réponse que je réalisais mon erreur : Je ne parlais pas à un seigneur de guerre ordinaire, et il me le fit bien comprendre. « Non, Augustin. Tout ceci n'est qu'une vaste désillusion. »

Je ne compris initialement pas. Une désillusion, mais pourquoi, en quoi ? Il avait atteint des objectifs que bien des hommes n'auraient pas même pu envisager. Mais au fil des longues heures qui suivirent, je compris. Nous parlâmes un long moment, d'abord de mes efforts en Hurlevent puis des siens, en Lordaeron. Le seigneur Sombrecoeur me décrit sa réaction quant aux conclusions du siège de la forteresse de Hurlenfer. Sa « désillusion » comme il l'appelait vis-à-vis de cette Alliance qu'il avait retrouvé lorsque Kazzak avait de nouveau ouvert la porte des Ténèbres. À ses yeux, l'Alliance pour laquelle il avait juré de se battre jusqu'à son dernier souffle était morte avec Lordaeron, et celle qui lui avait succédé ne viendrait ni reprendre les terres de leurs cousins nordiques ni aider les fous qui y luttent encore.

Lordaeron semblait être devenue une cause perdue, un simple reliquat d'une belle époque oubliée ou refoulée par la grande majorité de l'espèce humaine. Pourtant, malgré ce que je pensais être un manque cruel d'espoir je sentis en lui une détermination sans bornes. La chose se confirma pour moi lorsqu'il m'annonça que Lordaeron était une cause perdue, et qu'aucune résistance n'y changerait quoi que ce soit. Cette ancienne nation avait sa propre histoire à bâtir désormais, et seul l'avenir nous dictera la suite. Il ne pouvait pas changer ce fait, et ne disposait certainement pas d'assez de troupes et de matériel pour s'y essayer. Tout ce qu'il était capable de faire selon lui, c'était défendre les siens et se charger exclusivement de sa propre famille. Lordaeron attendrait, car Lordaeron était la mère parfaite de bien des hommes : Aimante, et surtout patiente. »


Assis sur une terrasse du donjon de Hurlevent, l'écrivain Augustin Riverborn - auteur à la renommée mitigée du livre « Les Résistances de Lordaeron » - se tût finalement, posant ses yeux sur son interlocuteur. L'un des nobles sensible à la cause perdue de Lordaeron, et toujours intéressé par les exploits des sombrecoeur que pouvait lui rapporter ce bon vieux Riverborn. Augustin faisait le tour de ceux-ci, et flânait même dans les très nombreuses ruelles de la ville avec l'aide des rares représentants et sergents-recruteurs sur place à la recherche de toute bonne âme prompt à servir la cause du seigneur du Loup Noir.

« Et vous, mon ami. » reprit-il. « Qu'êtes-vous prêt à faire pour aider Lordaeron et le seigneur Sombrecoeur ? »



« Sang et Honneur. »

Le Clan Sombrecoeur date d'il y a de très nombreux millénaires, d'avant même les guerres trolles. Autrefois clan humain aussi semblable que les autres, celui-ci se rangea sous la bannière de Thoradin d'Arathor face aux amanis. À la fin de cette lutte, le chef du clan Aurele et son petit frère Antoine combattirent lors d'un duel de colosses qui se solda par la victoire du frère cadet. Ce dernier mena la très grande majorité des siens dans le nord, sur les plaines fertiles de Lordaeron pour élire domicile dans les montagnes au nord à la frontière thalassienne et y fonder une ville, Wolf-heim dont le nom mêle quelques mots tirés des parchemins des anciens signifiant pour eux « Tanière » ou « Foyer », qui devint plus tard le centre du duché d'Esteloup du royaume de Lordaeron. Le frère aîné prit lui la direction de la péninsule qui devint plus tard Gilnéas avec son épouse, ses enfants et quelques fidèles. Là bas, lui puis ceux qui lui succédèrent parvinrent à fonder leur nouveau foyer : Castelcroc. Quelques uns cependant, dont un cousin de ces deux frères devenus ennemis jurés, choisirent de rester du côté de l'ancienne Strom dépouillée de ses richesses pour prêter allégeance à la nouvelle famille royale, les Trollemort.

Pendant des millénaires, les familles se vouèrent une haine sans nom, ne se rencontrant guère plus que pour se lancer des insultes au visage. Tout changea cependant il y a quelques générations en la personne de Mephisto Sombrecoeur. Son père était un sombrecoeur de Lordaeron, et sa mère une sombrecoeur de Gilnéas. Leur sang avait été dilué d'un côté comme de l'autre pendant des millénaires, et si ce n'est une maigre portion de celui-ci ils n'avaient en commun que le nom acquis à leur naissance. Né de ce mariage arrangé, Mephisto fut élevé au rang de réunificateur dès son plus jeune âge. À la plus grande joie de tous, il le fut encore une fois adulte. Il unifia les familles, les mêla, et calma la haine et les rancœurs les plus tenaces et ce jusqu'à sa mort durant les années qui séparèrent l'ouverture de la porte des ténèbres et l'aube de la seconde guerre. Cette union reprit le nom tribal de « Clan Sombrecoeur », en l'honneur de leurs ancêtres qui unis avaient participé à la mise en défaite des trolls de Zul'aman.

Les successions déjà établies s'ensuivirent, mais la réunification ne survécut pas à la fin de la guerre. Les haines reprirent, auxquelles s'en ajoutèrent de toutes neuves et tout contact entre les familles fut de nouveau brisé et ce même lorsque le Fléau trancha dans les jarrets de l'humanité. En Wolf-heim, les sombrecoeurs de Lordaeron frôlèrent l'extermination pour s'en voir sauver par Arkhai Sombrecoeur le banni qui, sous son règne de terreur et de brutalité, maintint ses guerriers et sujets sous contrôle pour lutter aux côtés des rares survivants contre la folie des morts-vivants. Décédé d'une maladie rare, son neveu bâtard Gabriel Sombrecoeur lui succéda dans un règne aussi court que tumultueux. À grands coups d'épées, il se libéra de tous ceux qui s'opposaient à son ascension et tint son héritage jusqu'à l'éveil d'Aile-de-mort.

Lors de celui-ci, Wolf-heim fut mise à sac tant par le Cataclysme que par les réprouvés. Si Gabriel s'en sortit, il ne fut plus jamais le même et offrit son titre de duc d'Esteloup à son oncle, l'ancien chevalier du Loup Noir revenu de Draenor et son mentor : Darnat Sombrecoeur. Originaire de Gilnéas et plus précisément de Castelcroc, il retrouva le domaine l'ayant vu naître entre les mains de son neveu Aaron Sombrecoeur dit le fourbe qui, après avoir officieusement atteint aux jours de son père et avoir trahi puis exilé son propre frère, avait transformé le domaine en un lieu de débauche pur. Une fois détrôné par son oncle et décédé, Darnat restait le seul héritier acceptant la charge de ces titres. À la suite de quoi, il n'y eut plus que la guerre. Le seigneur Sombrecoeur mena ses troupes fidèles dans tout Lordaeron depuis l'île de Fenris de l'archipel des îles de l'aube et son fort délabré. De nombreux combats virent ces soldats combattre avec bravoure ou folie contre les odieux morts-vivants de Lordaeron. Pendant plus de deux ans ont-ils combattu sous la bannière des deux loups blancs s'affrontant sur fond noir, jusqu'à la chute de Fenris. Au terme de ces deux années et demi, les puissantes armées réprouvées les forcèrent à fuir après deux attaques successives. Cette fuite achevée, les sombrecoeur sur la paille nommèrent leur troupe « Résistance de Lordaeron » dans le but d'attirer l'attention d'autres partisans et dans l'espoir que le reste de l'Alliance les remarquerait et viendrait restaurer les royaumes du nord une fois le tyran d'Orgrimmar vaincu.

Une année. C'est le temps qu'il se passa pour ces résistants, qui durent finalement fuir le rivage-de-l'honneur suite à une nouvelle attaque réprouvée, pour se diriger vers le duché d'Esteloup, vers Wolf-heim, qu'ils parvinrent à purger de tout ce qui la menaçait sans jamais trop attirer l'attention des forces de la Dame noire. Le fléau bien réduit, le duché était plus sûr qu'il ne l'avait jamais été depuis le meurtre du dernier roi Menethil et se voyait prêt à accueillir quelconque force qu'enverrait l'Alliance pour reprendre Lordaeron.

Elle l'est toujours, et peut-être le restera-t-elle jusqu'au jour fatidique où le haut-roi Varian Llane Wrynn Ier déchaînera la pleine puissance de l'Alliance contre Sylvanas et ses morts-vivants. Mais qui sait quand cela arrivera, ou si cela arrivera jamais avec cette paix nouvelle entre la Horde et l'Alliance. Le seigneur Sombrecoeur n'a lui pas en tête de rester inactif en attendant un tel débarquement, une telle chance. Ainsi a-t-il réuni certains de ses hommes les plus dévoués pour quitter Esteloup, laissant aux autres et aux hommes de confiance la tâche de veiller sur Esteloup elle-même. Filant vers le centre de Lordaeron avec une petite troupe, ils avaient un point à atteindre : les montagnes alteranes. De là, ils comptent bien se préparer à affronter l'ennemi mort-vivant, et quiconque se mettra en travers de leur route. Ce qu'il adviendra de ces choix est encore à vivre.

(Pour en savoir plus sur l'histoire passée de la guilde, allez voir ici.)



« Discipline est clef de voûte. »

La guilde Clan Sombrecoeur - et un temps Résistance de Lordaeron - est un vieux projet. Officiellement, la guilde a fêté son cinquième anniversaire le vingt janvier 2014 et officieusement, cela fait sept années qu'est né le projet quant à la famille Sombrecoeur. Après près d'une année à jouer sous le tag de « Résistance de Lordaeron », deux étapes de plus ont été accomplies dans la vie de la guilde, deux étapes qui nous mènent désormais à la suite logique qui doit lui succéder du fait des différents RPs joués et du dénouement de Mists of Pandaria. Cette suite logique, c'est le retour au Clan lui-même, et le retour au noir et blanc.

(Pour tous les détails à ce sujet, allez voir ici, vous y trouverez également la liste de nos uniformes.)


L'Organisation du Clan Sombrecoeur :
La guilde « Clan Sombrecoeur » concerne de par son nom même la famille Sombrecoeur et toute l'intrigue qui peut tourner autour de celle-ci. Les membres dans leur grande majorité quant à eux forment les simples soldats et les chevaliers assermentés à cette famille sombrecoeur et au Clan en lui-même, pour qui ils luttent dans les confins désolés de Lordaeron. De ce fait, notre guilde se veut être une guilde militaire malgré le fait que ses effectifs militaires réels sont à nos yeux beaucoup plus réduits que ceux d'une armée standard, point sur lequel nous désirons appuyer pour permettre des évolutions dans le roleplay dans les mois à venir.

D'un point de vue tout à fait roleplay, la guilde est une troupe de guerre, un groupe de combattants unis sous la houlette du seigneur sombrecoeur qui se désire disciplinée et composée d'individus de tous les horizons réunis en plusieurs « castes » militaires qui sont les suivantes :

- La Fraternité du Loup Noir. Corps d'élite, ces peu nombreuses forces d'exceptions sont parmi les plus fidèles des fidèles serviteurs du seigneur sombrecoeur. Officiellement, la Fraternité n'est plus composée que de ses chevaliers d'élites dans leurs - très - lourdes armures de thorium faisant d'eux des machines à tuer forgées pour et par la guerre totale. Officieusement, si spécialistes, tueurs de val'kyrs et sorcelames ont été dissociés de celle-ci lorsque le seigneur s'est élancé hors de ses terres, ils sont toujours formés comme s'ils étaient des frères jurés de la Fraternité, et les chevaliers les considèrent eux toujours comme leurs frères d'armes.
- Le Pavois de l'Ardent défenseur. Celui-ci réunit tous les fantassins, paladins n'étant pas membres du loup noir et assimilés ; les forces du pavois forment la première ligne d'attaque comme de défense de l'armée du seigneur sombrecoeur et portent en leur sein les futurs chevaliers du loup noir.
- Le Corps des Frontaliers. Ce corps restreint est composé des assassins, éclaireurs et autres combattants légers et/ou à distance du clan menés par les spécialistes, meilleurs frontaliers dont dispose le seigneur sombrecoeur.
- La Ligue du Tourment Tellurique. Unis au sein de cette ligue, les tourmenteurs sont les mages suffisamment téméraires pour venir s'aligner sous la bannière sombrecoeur, dirigés par les rares tueurs de val'kyrs et les sorcelames.

Avec le changement de couleurs vient également le changement d'uniformes. Nous retournons certes vers le noir et blanc, et nous reprenons plus particulièrement les vieux uniformes que portaient les membres du loup noir du temps d'avant la résistance. L'unique nuance entre l'époque pré- et post-résistance se trouve dans le fait que cette fois-ci les soldats réguliers portent les mêmes uniformes que les membres du loup noir et ses élites auxiliaires.

Cela avait en fait deux buts, RP et HRP :
- Un but RP. Les uniformes étaient autrefois différents entre élites et soldats. Les chevaliers et leurs auxiliaires (Tueurs de Val'kyrs, Sorcelames, Spécialistes) portaient leurs propres uniformes d'une bien meilleure qualité, bien mieux façonnés et bâtis à partir de meilleurs composants. Cependant, ils devenaient des cibles prioritaires pour un ennemi rôdé aux batailles contre les maigres troupes sombrecoeur. Afin de palier à ce problème, l'on a copié les armures de ces élites pour qu'elles soient portées par les troupes régulières, sans la qualité qui peut aller de paire. Ainsi, les chevaliers et leurs auxiliaires préservent leurs armures de meilleure qualité aux composants plus nobles, mais sont dissimulés parmi les troupes régulières de par une apparence fort similaire, bien qu'il y ait quelques exceptions.
- Un but HRP. Jusqu'ici, nous proposions comme déjà dit des uniformes génériques pour les soldats réguliers, et des uniformes plus pointus pour les membres du loup noir. Ceci proposait certes un large panel de possibilité, mais il se trouve que bien souvent dans la pratique, les personnes présentes étaient peu à porter le même uniforme, ce qui rendait caduque le principe même de l'uniformité. Ainsi, mettre les mêmes tenues à tout le monde permet d'obtenir une meilleure uniformité et une meilleur immersion durant les interactions et les évents.

Cette uniformisation cause un unique problème qui nous amène au dernier point de cette section. Les uniformes choisis sont d'un niveau allant du niveau 70 au niveau 80 et nécessitent ainsi un tantinet de farm. De ce fait, nous avons changé un point parmi le statut de recrue - ou initié. En rejoignant les forces sombrecoeur et la guilde, ces derniers devront durant leur phase d'initiation ou préserver la tenue avec laquelle ils sont arrivés s'il s'agit d'une armure (Avec l'accord HRP d'un officier) ou devront s'ils n'en avaient pas porter de très vieilles tenues que nous fournirons en RP comme en HRP. Cela permet ainsi de laisser les joueurs monter de niveau s'ils n'ont pas encore celui nécessaire pour farm et porter les uniformes, mais également de découvrir la guilde afin de savoir si celle-ci leur plait et vaut la peine que l'on farm ces uniformes. Ceci est cela dit justifié par le fait que la guilde manque de ressources RP parlant pour fournir des uniformes à une recrue débarquant à peine. (Pour en savoir plus sur ces uniformes, voir le lien proposé plus haut)



« Jusqu'à la dernière heure. »

Cela me semble être une bonne idée de m'arrêter l'espace de quelques paragraphes sur notre manière de RP, notre vision de celui-ci, etc, etc. Et c'est précisément ce que nous verrons ici et j'encourage tout curieux à venir contacter un officier en jeu pour poser quelques questions. (Voir tout en bas de ce message pour savoir qui contacter)

Lieux fictifs, PNJs et événements :
Ceux-ci semblent être des points importants avec lesquels commencer. Notre guilde manie la fiction dans son roleplay, et l'on peut probablement dire que j'en fais mon cheval de bataille depuis pas mal de temps. Nous considérons que le terrain sur « World of Warcraft » est bien plus grand que le peu de territoires qu'il y a en jeu, et le jouons ainsi. Si nous utilisons des lieux fictifs, c'est essentiellement parce que nous considérons que les lieux présents en jeu ne peuvent être modifiés, car Blizzard pourrait très bien faire l'inverse de nos actions comme elle l'a déjà fait pour certaines guildes, nous préférons nous dire que les villes en jeu - notamment réprouvées - sont bien trop protégées pour que nous, joueurs, fassions quoi que ce soit au vu de notre situation. De ce fait utilisons-nous des lieux fictifs pour pouvoir les utiliser, les modifier et les détruire à notre guise en évitant l'excès.

La raison à notre utilisation des PNJs (Personnages Non-Joueurs) suit une logique similaire. Ainsi pouvons-nous étendre nos événements à des personnages que nous considérons comme « importants » mais dont la mort n'influera dans le fond en rien l'histoire même que développe Blizzard, à qui appartient World of Warcraft. De plus, nous pensons également que les armées des factions de Warcraft ne sont pas constituées de dix soldats et d'un mage et de ce fait considérons que nous disposons de soldats PNJs dont le nombre est - toujours d'après nous - risible vis-à-vis de véritables armées. Cette utilisation de PNJs amicaux n'a pas pour but à gonfler un quelconque égo, mais à permettre de développer des événements plus diversifiés, avec une âme et une épique propre dans lequel pourront se mouvoir les PJs.

Ce qui nous amène aux événements qui, vous l'aurez compris, se basent sur des zones fictives plus ou moins semblables à des zones en jeu que nous utilisons comme représentations, et utilisent des PNJs fictifs tant comme ennemis que combattants. Cela réclame une certaine imagination qui n'a que rarement dérangé les membres qui se sont joints à notre guilde au fil des dernières années. De surcroît, ça demande une utilisation massive de descriptions - nul besoin d'être un Molière - pour être plongé directement dans l'immersion. Enfin, signalons que ces événements se font bien souvent au /rand modifiés selon les ennemis, les MJs et la logique même des événements.

Zones d'action :
Comme vous avez déjà pu le comprendre, les événements de la guilde tournent autour de Lordaeron et de toutes les régions du nord des Royaumes de l'Est. L'histoire même de la guilde et la mentalité de ses dirigeants la force à y rester, car il serait presque impensable pour l'heure de les imaginer aller ailleurs que là-bas. Ainsi, nos différents événements et nos campagnes peuvent plus ou moins se passer dans n'importe laquelle des zones au nord du viaduc de Thandol à condition que ce qu'il y a à y gagner vaille le déplacement.

Plus spécifiquement, la guilde s'installe dans les alentours de l'ancien royaume d'Alterac , bien que je vous épargne les raisons RPs que vous pourrez à loisir découvrir en RP si vous y intégrez la guilde. Si le RP a dicté ce choix, le HRP a lui également été réfléchi : La zone offre bien des possibilité, tant pour l'inspiration qu'elle procure, les événements qu'elle permet que les créatures et la géographie locale. (En partant du principe, comme dit plus haut, que la zone est plus grande qu'en jeu). De surcroît, la zone se trouve au centre même de Lordaeron, donnant la liberté d'agir presque où nous le désirons pour varier les campagnes.

Planches, pierres et ficelles :
Titre peu éloquent, j'aborde ici un point que je voudrais absolument développer au maximum avec mes membres. L'objectif principal que mon co-gm et moi nous sommes fixé est véritablement de donner l'impression aux joueurs que tout compte et que leurs actions ont de véritables conséquences plus ou moins vertueuses ou dramatiques sur le RP. Cela se fait bien évidemment en event, mais la partie sur laquelle j'appuie le plus est vis-à-vis du matériel. La guilde ne dispose d'aucune ressource par défaut, pas même de munitions pour les quelques fusiliers nains ou gilnéens. De ce fait, mon but propre est réellement d'appuyer là dessus, d'activer les joueurs pour qu'au possible ceux-ci prennent en compte les dégâts que subissent leurs armures dans les événements et prennent l'initiative RP comme HRP de mener leurs propres missions pour trouver plus de matériel que ce qu'ils ont pu récupérer durant les événements de la trame principale de la guilde. La difficulté étant bien sûr de mener à bien cet objectif sans qu'il ne brise l'amusement et le plaisir même qu'est censé procurer le RP.



« Engagez-vous, rengagez-vous qu'il disait Lothar ! »

Le recrutement au sein de la guilde passe par deux étapes. La première consiste à déposer une candidature sur notre forum (Voir ici), celle-ci se devant d'être lisible et étoffée. En cas de réponse favorable, une date est donnée pour un entretien, et c'est au terme de celui-ci qu'est donnée la décision finale quant à l'adhésion du candidat. Suite à ça, celui-ci est guidé en RP (Et un peu HRP aussi) pour pouvoir directement rejoindre la position où se trouve la guilde, et en HRP les semaines qui suit pour pouvoir s'y retrouver au sein de la guilde.

Du côté de nos exigences... : (Note : La section « Vision du Roleplay » saura également vous aiguiller.)
- Nous recherchons des joueurs actifs. Évidemment, nous ne demandons pas à ce qu'un membre soit connecté chaque soir de la semaine et passe tout son temps libre connecté dans la guilde. Mais au moins désirons-nous des joueurs aptes à être présents ou en semaine, ou en week-end. Si vous ne pouvez jamais être là en semaine, et n'êtes présent qu'un week-end sur trois, ça n'est pas la peine pour la simple et bonne raison que vous ne pourrez pas suivre correctement les événements dans lesquels est plongée la guilde.

- Nous ne sommes pas une guilde à rerolls. Nous voulons et exigeons que votre personnage dans la guilde soit votre personnage principal, ou plus précisément qu'il ait la priorité sur les autres. Que vous ayez des rerolls sur le côté est compréhensible pour remplir les heures de creux que la guilde ne peut potentiellement pas combler. Je ne veux pas voir des membres fantômes qui ne se pointent qu'à un évent ici ou là parce qu'ils n'en ont aucun dans leur(s) autre(s) guilde(s).

- Contrairement aux idées reçues, nous ne cherchons pas nécessairement des bêtes de lore dans la guilde. Nous ne sommes pas des monstres, et n'avons dévoré aucune recrue à ce jour. Les vétérans à l'orthographe impeccable seront bien entendus les bienvenus, mais nous acceptons bien évidemment les joueurs plus modestes, personne n'est parfait. Nous, et moi le premier, sommes prêts à vous aiguiller et à vous aider si vous en ressentez le besoin. Par le passé, nombreux ont été les débutants à entrer chez nous et à y développer tant leur RP que leurs connaissances du lore, ça n'est qu'une question de volonté.

- Du côté des races, nous acceptons : Humains, worgens, nains, gnomes, demi-elfes, hauts-elfes, elfes de sang. Nous cherchons en priorité des humains et des nains. (Pour plus d'informations quant à l'histoire de chacune de ces races et leur rapport à la guilde, voir ici.)

- Du côté des classes, nous acceptons : Toutes classes autorisées hormis le démoniste (Et ce même HRP, par souci d'uniformisation) et le chevalier de la mort. Nous cherchons en priorité des guerriers et des chasseurs.

- Du côté des niveaux, nous ne recrutons pas en dessous du niveau 50 afin d'assurer un confort de jeu lors des évents se déroulant dans les régions de Lordaeron, moins lors d'évents phasés dans d'autres régions, et du fait que les uniformes requièrent un niveau 70/80.

Qui contacter : Si vous avez des questions, vous pouvez toujours demander quelques précisions à l'un de nos membres. Ceux-ci n'ayant cependant pas réponse à tout. Vous pouvez donc me contacter en jeu sous Darnat ou contacter Naylia mon co-gm.

Pour finir, voici l'adresse de notre forum : Forum du Clan Sombrecoeur.

_________________
• Darnat Sombrecoeur, seigneur et patriarche de la famille Sombrecoeur.
• Marric Sombrecoeur, héritier de la famille Sombrecoeur.
• Velan Lerden, sergent de l'armée Sombrecoeur.
• Dathric Ancrespoir, lieutenant et paladin des Gardiens de Baradin.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 15 Fév - 15:49 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Clan Sombrecoeur Index du Forum -> Ambassade -> Recrutement Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com