Clan Sombrecoeur Index du Forum
 
 
 
Clan Sombrecoeur Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Chroniques du Templier.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Clan Sombrecoeur Index du Forum -> Camp de base (RP) -> Archives sombrecoeur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Othar Gardacier


Hors ligne

Inscrit le: 24 Déc 2011
Messages: 739
Race: Humain
Paladin Forgeron Mineur
Guilde: Clan Sombrecoeur

MessagePosté le: Mar 21 Jan - 21:51 (2014)    Sujet du message: Chroniques du Templier. Répondre en citant

La lame au clair, les bras tendus au dessus de la tête, le fantassin avait les yeux exorbités et une goutte de sueur au front. Il fixait le nourrisson à la peau verte, cherchant au fond de son être la force de le trancher en deux.
Son tabard de la Main d'Argent était déchirés en de nombreux points. Son armure, encore fraiche et rutilante quelques heures au parant était désormais meurtrie de-ci de-là, la noble plaque totalement défoncée au niveau de sa jambière gauche.
"Je viens de te donner un ordre soldat !" lui siffla le sergent. Ce même sergent, fils de noble, avait une réputation inflexible malgré son jeune âge. On disait que nul homme ne pouvait mépriser plus que lui les ordres, et cela devait voir plu à ses supérieurs pour le mettre à la tête d'une poignée de soldats.

Puis, le soldat amorça son geste sous le regard à demi-dégouté de ses camarades. Lui même n'était pas totalement certain de vouloir faire ça. Certes, c'était un orc, mais il n'en demeurait pas moins un enfant, un bébé encore innocent. Pouvait-on vraiment condamner un être pour les crimes de ses pères ? Quoi qu'il en soit, ce fut le verdict du sergent.
C'est alors qu'une voie tonitruante provient du fond de l'antre orc, "PAR LA LUMIERE, DITES-MOI QU'ON M'A MENTI !"

Le Paladin, fort de sa lourde armure bleu et or, défonça la porte de la pièce d'un coup d'épaule, faisant dès lors face à la troupe de son mètre quatre-vingt dix. Il avait l'air hors de lui, menaçant, son libram sous le bras et sa lourde masse contre l'épaule. Sa longue chevelure tombait à demi sur son visage balafré, ses yeux décrivaient tout le mépris dont le Paladin était empli à l'instant, adressant on plus mauvais regard au bourreau d'enfants.
Le héraut fit trois grands pas tout en laissant tomber sa masse au sol, traversant le demi-cercle formé par les soldats pour empoigner le tueur de nourrissons par le tabard. Il le fit chuter à ses pieds d'un coup sec, tous les protagonistes de la pièce accompagnant ce geste en reculant, par respect et par crainte envers le Paladin.
"Par tous les Trollbane, est-ce ça qu'on m'a donné à commander ?!" Le Paladin levant le nez à l'attention de l'escouade, continuant son monologue. "On m'a promit des héros, des hommes de convictions et de valeur, et je me retrouve entouré par des tueurs d'enfants ?!"
Les soldats se regardèrent en silence, comme si l'un d'entre eux allait se dévouer à faire quelque chose pour apaiser le Chevalier.

Celui au sol ouvrit la bouche, murmurant à demi-ton quelques explications. "C... C'était les ordres du sergent, sire Greyford..."

Thomas en revint au fantassin à ses pieds, prenant quelques secondes pour clipser son libram à sa ceinture. Il mit doucement un genou à terre, se penchant au dessus du visage du soldat, commençant à faire vombrir sa grosse voix au creux de ses oreilles.

"Et si je vous donnais l'ordre de tuer vos enfants, soldat ?"

Le soldat changea de teinte, passant de rose-rougeatre au blanc pale, laissant un sentiment de honte lui nouer la gorge.
Le Paladin, dans le vacarme propre à une armure, se remit bien droit sur ses deux pattes, venant se percher au dessus du bébé orc en larme, totalement paniqué. Frère Thomas désigna de son index le sergent qui avait donné l'ordre fatidique; élevant sa grosse voix à nouveau.

"Sergent Valemberg, par les pouvoirs qui me sont conférés par la Main d'Argent, je vous rétrograde et vais sur l'heure demander aux autorités compétentes de l'ordre de vous chasser de nos rangs. Vous n'avez pas l'étoffe d'un défenseur de la Vertu."

Le sergent, imbu de sa personne, ouvrit la bouche pour protéster mais se ravisa au dernier instant, intimidé par le charisme naturel dégagé par tout Paladin en colère. Il se contenta simplement d'un froncement des sourcils pour toute contestation, emboitant le pas pour quitter la pièce.
D'un moulinet du poignet, Greyford fit signe aux troupes de quitter la salle, et c'est ce qu'ils firent.
Le Paladin pour sa part vint prendre le nourrisson dans ses bras, le jugeant longuement. L'enfant était laid, mais pas plus que n'importe quel orc. Ses petites défenses d'orc pointaient à peine entre ses lèvres. Ses yeux eux, d'un brun éclatant, avaient cessées de larmoyer au contact du paladin. L'enfant, pour tout dire, avait totalement été apaisé à l'approche de son sauveur, comme si l'aura naturelle qu'il dégageait l'avait atteint, lui, le rejeton de barbare démoniaque.

Un cor finit par sonner à l’extérieur alors que Thomas calmait les angoisses du bébé.
Il prit un drap, roula le nourrisson en son sein, et prit discrètement la route du campement de la Main d'Argent. De cette rencontre, Gromgarash, Templier de l'Aube d'Argent, allait voir le jour.



[A CORRIGER]
_________________
"Nulle reddition."


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 21 Jan - 21:51 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Clan Sombrecoeur Index du Forum -> Camp de base (RP) -> Archives sombrecoeur Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com