Clan Sombrecoeur Index du Forum
 
 
 
Clan Sombrecoeur Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

La Vindicte d'Austrivage

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Clan Sombrecoeur Index du Forum -> Camp de base (RP) -> Archives sombrecoeur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Othar Gardacier


Hors ligne

Inscrit le: 24 Déc 2011
Messages: 739
Race: Humain
Paladin Forgeron Mineur
Guilde: Clan Sombrecoeur

MessagePosté le: Lun 20 Jan - 14:47 (2014)    Sujet du message: La Vindicte d'Austrivage Répondre en citant

L'homme d'un naturel gaillard était à genoux devant le trio de Longs Manteaux, la tête entre les mains, larmoyant de plus belle, ses sanglots à peine couverts par la pluie battante de la fin d'automne qui s'annonçait.
La scène avait tout du décor typique de mauvais thriller: des hommes encapuchonnés bâclant un semblant de procès dont l'accusé n'était autre qu'une sorte de bougre à l'armure d'écaille et au tabard Lordaeronnais. Derrière eux, un jeune garçon dans les seize ans était en train de creuser une profonde tombe, y glissant un cercueil de bois sans son couvercle. Le tout se déroulait dans entre deux falaises en Hautebrande, à l'abris des regards, profitant du couvert offert par la pluie, la brume et la nuit noire de ce bout de terre.

- "Marvin Breicht, la Fraternité des Longs Manteaux ainsi que toute la nation vous condamne à la mort pour désertion et pour avoir faillit à votre devoir lors du massacre d'Austrivage. Niez-vous ?"

L'homme le plus imposant, celui qui prononça ces mots, fit un pas en avant, les bras croisés sous son manteau brun et vert. Son visage était dissimulé par une large capuche alliée à un gorgerin massif. Le tout donnait à l'homme un aspect des plus lugubre, à ça s'ajoutait sa terrifiante claymore, fermement sanglée à son dos.

L'accusé à ses pieds se ressaisit un instant. Il redressa la tête, accusant son juge par un regard de mépris, le genre de regard que l'on se force d'avoir pour dissimuler sa peur. La bave aux lèvres, les cheveux tombants sur le visage, le malandrin prit la parole.

- "Mais qui êtes-vous à la fin ?! On a simplement rejoint Theramore, on a rien déserté du tout ! Et puis, comment, par tous les démons, connaissez-vous mon nom ? Vous pouvez bien me tuer, mes frères viendront me venger !"

Il cracha aux pieds du juge. Ce dernier n'en fit rien.

- "Vous reconnaissez donc avoir abandonné ceux que vous aviez juré de protéger pour Theramore. Bien." Le juge marqua à nouveau une pause, regardant dans le blanc des yeux son condamné à mort.

- "Qu'on prononce la prière du Corbeau, et qu'on condamne son âme. Moi, Frère Grim, Juge Suprême de la Fraternité des Longs Manteaux prononce la sentence de mort à l'encontre du traître Marvin Breicht pour ne pas avoir su venger la populace d'Austrivage, la même qu'il avait juré de protéger au péril de sa vie en prêtant serment à la Rédemption de Lordaeron. Sa vie prendra fin en ce soir, et son âme ne trouvera place aux côtés de la Lumière."

Le juge alla prend place près de la fosse, observant le garçon à l'œuvre. Ses deux compères eux vinrent se planter devant le condamné, ce dernier ayant refondu en larme entre temps. Ils joignirent les mains, têtes baissées, murmurant tout bas quelques prières méconnues. Sire Breicht, pour sa part, se laissa faire, totalement résigné.
Quand ce petit manège fut terminé, le trio lugubre prit place près de la fosse où se trouvait le cercueil. Le garçon, lui, prit soin de disposer le coupable dans sa demeure éternelle, une pièce faite de bois totalement renforcé, large et épais, le genre de modèle qu'on réserve à ceux à qui on veut laisser le temps de réfléchir entre leur mise en bière et l’asphyxie.

- "Bien. Sire Breicht, la Fraternité vous accorde une dernière volonté ainsi qu'une réponse. Réfléchissez-bien."

La morve au nez, le visage en sang, le Rédempteur s'exprima d'une voix étouffée, apeurée, se refusant de réaliser ce qui était en train de lui arriver.

- "Mais... Mais qui êtes-vous bon sang ?

- Nous sommes la Fraternité des Longs Manteau. Nous sommes l'avant-garde, ceux qui se chargent de remettre les pendules à l'heure, nous sommes les vraies patriotes."

A peine eut-il terminé sa formulation que le juge lança sa main en direction du garçon, ce dernier empoignant son marteau et quelques clous, plaçant le couvercle du cercueil dans son écrin.
Chaque clou dans le corps de bois était un râle de plus de la part de sire Breicht. On l'entendit encore pleurer même après qu'il ne soit en terre, les Longs Manteaux gardant un œil sur leur écuyer, veillant à ce que le travail soit bien fait.

Et c'est dans les ténèbres que fut rendu justice, dans la nuit et les larmes
.
_________________
"Nulle reddition."


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 20 Jan - 14:47 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Clan Sombrecoeur Index du Forum -> Camp de base (RP) -> Archives sombrecoeur Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com