Clan Sombrecoeur Index du Forum
 
 
 
Clan Sombrecoeur Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Une journée de plus en enfer...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Clan Sombrecoeur Index du Forum -> Camp de base (RP) -> Archives sombrecoeur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Faewen Elanil
Troupe d'élite

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2010
Messages: 1 531
Race: Quel Dorei
Mage Couturier Enchanteur

MessagePosté le: Sam 10 Aoû - 20:22 (2013)    Sujet du message: Une journée de plus en enfer... Répondre en citant

Citation:
06H00 PM, Maleterres de l'Est, non loin de Pestebois...

Lentement, son esprit revenait à la réalité, captant l'odeur de brûlé qui filtrait tout autour d'elle. Plissant le nez, tentant de relever sa tête ; l'elfe fut prise d'un vertige et resta au sol tout en grognant, sa tête la faisant atrocement souffrir, ce qui n'était rien comparé à l'état de son corps. Chaque membre, chaque grain de peau, lui faisait atrocement mal. Elle cligna des yeux à plusieurs reprises, la vision encore floue, l'ouïe tout autant, elle tentait de se souvenir.

L'envol, puis l'attaque... et puis plus rien. Un vide. Amenant une main douloureuse à son visage, elle pu constater que celle-ci était induite de terre et de son propre sang. Frottant faiblement ses yeux un instant, sa vue revenant peu à peu comme son ouïe, elle sentait la chaleur non loin d'elle. Tournant légèrement la tête sur le côté, elle pu voir l'engin infernal écrasé, bouillant dans des flammes grimpant le long des maigres arbres pestiférés bordant Pestebois. Elle entendit geindre non loin, mais elle n'avait pas la force d'appeler. Elle se sentait faible, si faible. L'appel de l'inconscience se faisait de plus en plus insistant, mais elle luttait pour rester éveillée. Puis une voix s'éleva entre le crépitement des flammes et le sifflement d'une bouilloire mise sur le feu :


« Edmond ! Edmond j'en ai une ici encore en vie ! »

Un visage se pencha sur elle, humain. L'homme était couvert de sang, des coupures recouvrant son visage au même titre que le sang qui se mêlaient également à ses cheveux, un camail fendu sur les épaules.

« Sous-lieutenant Fistweaver, ça va ?! Vous m'entendez ?! »

L'homme passa sa main devant le visage de l'elfe qui cligna des yeux pour seule réponse, rebaissant sa main en laissant échapper un long soupir de fatigue. Une autre voix s'éleva :

« Soulève la on a pas le temps ! Je vois déjà des décérébrés nous arriver dessus, il faut partir d'ici ! »

L'elfe se sentit soulevée tandis que changeait l'image qu'elle visualisait, passant d'un ciel enfumé au dessus des arbres calcinés à un tas d'hommes blessés supportant leurs frères d'armes malgré tout. Certains portaient encore leurs armes, prêt à frapper ou à décocher au cas où un mort approchait. Ils portaient le tabard de Lordaeron pour certains, celui de la maison Elfique pour d'autres, la plupart totalement déchirés, au final.

« Là ! » cria une voix tout à coup. Le coeur de l'elfe rata un battement, effrayée l'espace d'une seconde, craignant pour sa vie aussi faible puisse-t-elle être. Un cri sorti des entrailles d'une goule retentit, suivi du grognement d'un soldat puis du bruit d'une lame s'enfonçant dans la chair putride d'un monstre dont le corps retomba au sol, inerte.

« Il faut partir ! Par là ! »

Du coin de l'oeil l'elfe aperçut le sergent, un bras ballant sur le côté, probablement démis, une lame sanguinolente dans la main pointant une direction. Une petite dizaine d'hommes et d'elfes prirent la direction en question, s'éloignant du site du crash du gyrocoptère, s'enfonçant de plus en plus dans cette forêt maudite. Les paupières de la sous-lieutenant se faisaient de plus en plus lourdes, et celle-ci céda le pas au réconfort de l'inconscience, bercée dans les bras d'un brave combattant de Lordaeron.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 10 Aoû - 20:22 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Antonius / Hector
Soldat Sombrecoeur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2009
Messages: 1 022
Race: Humain maudit
Chasseur
Guilde: Résistance de Lordaeron

MessagePosté le: Dim 11 Aoû - 16:40 (2013)    Sujet du message: Une journée de plus en enfer... Répondre en citant

Le goût de la terre ... du sang, son sang.
Hector se tenait face contre terre, étalé de tout de son long, ses oreilles bourdonnaient encore alors qu'il essayait de se retourner. Des douleurs au niveau de ses côtes lui firent lâcher un cri malgré lui le faisant cesser son effort pour rester dans sa position initiale. Le Sombrecoeur referma les yeux pendant plusieurs minutes, heures ... qui sait ?

Le Gilnéen finit par revenir à lui même, cette fois, il distingua qu'il faisait nuit noire, ses oreilles avaient cessées de bourdonner lui faisant distinguer le son ambiant d'un grillon au loin. Hector pris une grande inspiration avant de lâcher un grognement rauque tout en se retournant sur le dos. Le ciel étoilé de Lordaeron s'ouvrit à lui alors qu'il papillonnait des yeux, venait s'ajouter dans le décor les branches mortes des arbres environnants. Un instant passa avant que le chevalier ne tente de se relever tout en titubant, la douleur de ses blessures le faisant grimacer en silence.
Finalement debout, Hector contempla les alentours en marmonnant dans sa barbe alors que tout son corps ne demandait qu'à se rallonger. C'est en prenant son aspect de worgen que le spécialiste se mit finalement à rassembler les diverses affaires lui appartenant qui était éparpillée non loin de la où il gisait précédemment, sa vision lupine aidant. Le worgen remarqua la disparition de son fusil ainsi que d'autres objets de son équipement avec dépit.

Ses maigres affaires restantes rassemblées, l'homme loup jeta un œil vers les arbres alors qu'une migraine continuait de lui marteler la tête, brouillant certains de ses sens. Hector décida malgré tout de bouger, il ne valait pas mieux rester à découvert en pleine nuit dans les maleterres de Lordaeron. Le worgen se dirigea vers un des arbres, grimpant faiblement pour finir par se reposer sur une des branches assez lourde pour supporter son poid. Une fois installé Hector se laissa aller à la fatigue plus forte que la douleur.

Ce n'est qu'au petit matin l'homme bête s'éveilla, le corps ankylosé et ses blessures qui le lançaient. Le Gilnéen observa les environs en plein jour, le silence était encore plus pesant que de nuit, cette fois il n'y avait pas de grillon. D'autres arbres similaires au sien s'étendait sur une quarantaine de mètres. Des arbres morts sur une terre morte, Hector en avait encore le gout dans la mâchoire. Le chevalier pencha la tête sur le coté alors qu'une nuée d'oiseaux morts passa au loin, c'est ainsi qu'il remarqua finalement une fumée au loin, il avait au moins une piste à suivre pour rejoindre la civilisation et ses compagnons.



_________________
- Lord Hector Sombrecoeur

- Chevalier Antonius Hamil

- Chevalier capitaine Nathaniel Shadowtracker


Revenir en haut
MSN Skype
Faewen Elanil
Troupe d'élite

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2010
Messages: 1 531
Race: Quel Dorei
Mage Couturier Enchanteur

MessagePosté le: Lun 26 Aoû - 18:57 (2013)    Sujet du message: Une journée de plus en enfer... Répondre en citant

Citation:
03H00 AM, deuxième jour après l'accident.
Maleterres de l'Est, non loin de Pestebois...


L'elfe regardait depuis son appui contre la roche la patrouille revenir. Ceux-ci se séparèrent, l'un d'eux blessé partant panser ses plaies avec les bandages improvisés qu'étaient les haillons qu'ils possédaient à la base mêlés à ceux récupérés sur les corps des morts tombés au combat. L'un des hommes de la patrouille salua d'un vague geste plus du tout militaire : « Au rapport. »

L'elfe tenta de se redresser mais sans y parvenir, l'homme venant aussitôt s'abaisser à côté d'elle, l'aidant à se faire.

« Merci. Que s'est-il passé ? »

L'homme passa sa main sur son visage tandis qu'il se relevait, soupirant quelque peu.

« Nous avons suivis vos ordres et avons fait route vers l'est pour atteindre la ville de Blaviken et y récupérer tous ce que nous pouvions. Nous avons cependant rencontré des mort-vivants sur la route, se dirigeant vers le Nord, nous avons donc coutourné ceux-ci par le sud, en passant par les scieries... » L'homme déballa une carte en mauvais état, s'abaissant à côté de la sous-lieutenant avant de désigner les scieries au sud de leur position. « Là et là. Sauf que... Et bien, on a été repérés par des sorts d'abominations géantes. Nous nous sommes repliés aussitôt. »

Myrwell regardait le plan, songeuse, avant de tendre sa main bandée vers celui-ci : « Ils avancent vers le lieu du crash... Bon. Nous allons attendre ici, ils ne pourront pas descendre nous récupérer. Prenez du repos, vous repartez demain. »

Le soldat replia la carte, se relevant, saluant une fois debout. « Bien, madame. »

Celui-ci repartit d'un air abattu vers ses camarades. Le jeune sergent tentait de garder la tête haute mais Myrwell en avait vu des regards comme celui-ci. À Quel'Thalas après la Troisième guerre, en Lordaeron pendant sa fuite... partout. Des regards qui en disaient long sur l'état des troupes. Ils n'étaient qu'une poignée, quatorze pour être exact. Mais seul huit d'entre eux étaient encore valides.
L'elfe tourna lentement sa tête vers sa gauche, afin de regarder le corps inanimé du sous-lieutenant Cyril Bergen, inconsciente. Celle-ci n'avait pas donnée signe de vie depuis le crash. Seule sa lente respiration permettait de garder une lueur d'espoir quant à son rétablissement. Ils n'avaient ni de médecins, ni de fournitures médicales, ni même de quoi se battre. Quelques lames, quelques flèches, un arc, peut-être deux. Leurs armures étaient dans un état plus que pitoyable et à vrai dire, le fait qu'ils soient encore en vie relevait d'un miracle.

Enfin, au moins étaient-ils à l'abris, dans cette grotte au fond du précipice. Par chance, aucun de ses hommes n'étaient tombés dedans, ceux-ci l'ayant vu en avance. Elle avait alors décidé de mener ses troupes au fond, les mort-vivants sur leurs talons, et cela avait porté ses fruits : une grotte naturelle y était creusée, leur permettant de rester à couvert des éléments comme des morts-vivants. Cependant leurs provisions s'amenuisaient de plus en plus, et bientôt ils seraient à court de vivres et d'eau.

Myrwell tenta de se tourner pour reprendre une position plus confortable, sans succès. Son corps refusait de lui répondre en majeure partie, comme s'il était déconnecté. Seuls ses bras et sa tête lui obéissaient encore totalement. Malgré tout, elle gardait l'espoir. C'était la seule chose que les mort-vivants ne pouvaient pas lui retirer. L'espoir.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:33 (2017)    Sujet du message: Une journée de plus en enfer...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Clan Sombrecoeur Index du Forum -> Camp de base (RP) -> Archives sombrecoeur Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com